Engie espère négocier l’achat du brésilien TAG cette année

09/01/19 | Capital

Engie espère reprendre cette année les discussions en vue de l’aquisition de Transportadora Associada de Gas (TAG), le réseau de Gazodus de Petrobras au Brésil, a déclaré mercredi le directeur général de la filiale brésilienne du groupe français. Engie espère reprendre cette année les discussions en vue de l’acquisition de Transportadora Associada de Gás (TAG), le réseau de gazoducs de Petrobras au Brésil, a déclaré mercredi le directeur général de la filiale brésilienne du groupe français.

TAG détient un réseau de 4.500 kilomètres de gazoducs dans le nord-est du Brésil. Sa vente s’inscrit dans le cadre du projet de cession d’actifs de Petrobras de 21 milliards de dollars au total (17,6 milliards d’euros environ) destiné à réduire sa dette nette, qui était de 78,3 milliards à fin septembre. « Nous sommes très susceptibles de reprendre les discussions avec Petrobras », a déclaré Eduardo Sattamini au journal Valor Econômico. En novembre, lors d’une conférence téléphonique avec des analystes, il avait dit que les discussions ne devraient pas être achevées avant février ou mars 2019. Engie avait proposé l’offre la plus élevée pour TAG, valorisée plus de sept milliards de dollars, et était en discussions exclusives avec Petrobras. Mais les négociations entre les deux groupes avaient été suspendues en juillet par une décision de la Cour suprême brésilienne exigeant que toutes les privatisations soient au préalable autorisées par le Congrès.

[…]

Voir l’intégralité de l’article


Le président brésilien approuve finalement le rapprochement entre Embraer et Boeing

11/01/2019 | L’Usine Nouvelle

Le 10 janvier, après plusieurs semaines de suspense, le nouveau président brésilien a finalement donné son feu vert au projet de rapprochement entre Embraer et Boeing. L’aval de Jair Bolsonaro était nécessaire pour cette riposte de l’avionneur américain à l’alliance entre Airbus et Bombardier.

Le président brésilien Jair Bolsonaro, qui a pris ses fonctions le 1er janvier, a approuvé jeudi 10 janvier le rapprochement entre Embraer et Boeing, après plusieurs semaines d’hésitations.Il doit encore être approuvé par les actionnaires de l’avionneur brésilien et les autorités de tutelle, mais l’aval du chef de l’État, nécessaire en raison du caractère stratégique de l’entreprise, était l’étape la plus importante. Embraer doit céder à Boeing 80% de ses activités dans l’aviation civile. Ce rapprochement annoncé en juillet 2018 est largement perçu comme une réponse du géant américain à l’alliance entre Airbus et le canadien Bombardier, principal concurrent du brésilien.

[…]

Lire l’intégralité de l’article


Mondial de hand: les Français terminent leur préparation par un succès

07/01/19 | Les Echos

Les handballeurs français ont fini leur préparation pour le Mondial par un deuxième succès sur la Slovénie, 29 à 21 lundi à Rouen, à quatre jours de leur entrée en lice et c’est maintenant l’heure du choix pour Didier Dinart.

Le sélectionneur, qui avait réuni vingt hommes le 26 décembre, va devoir en écarter quatre, à moins qu’il ne décide de faire le voyage en Allemagne à 17 ou à 18. Seize joueurs figureront sur la feuille de match vendredi prochain à Berlin pour l’entrée en lice face au Brésil, mais les équipes ont la possibilité de faire des changements en cours de tournoi.

« On a pu faire les rotations et concerner tout le monde jusqu’à la fin. Maintenant il y a des décisions à prendre. C’est le moment le plus difficile. Il y a des choix pas évidents, on a même dit cornéliens. Cela se pose au niveau des pivots et des gauchers », a dit Dinart, soulignant qu’il était face à « des choix de riche ». On ne sait pas par exemple si des joueurs décisifs en clubs, comme Nicolas Tournat (Nantes) ou Melvyn Richardson (Montpellier), seront de la partie.

Deux jours après un premier succès 34-25, les Bleus ont confirmé leur supériorité sur la Slovénie, médaillée de bronze au Mondial-2017 mais pas qualifiée pour l’édition 2019.

 […]

Pour en savoir plus