Voltalia : remporte des contrats au Brésil

01/07/2019 | Zone Bourse

Voltalia a gagné des contrats long-terme pour un nouveau projet éolien de 70 MW au Brésil. Situé dans le complexe Voltalia de Serra Branca, le nouveau projet de Vila Alagoas bénéficiera d’un contrat de type corporate PPA de 63 MW signé avec une grande entreprise, auquel s’ajoute un contrat de 7 MW remporté à l’occasion des enchères du 28 juin dernier, organisées par le régulateur brésilien ANEEL.

 » Une nouvelle fois, nous démontrons notre capacité à développer des projets renouvelables hautement compétitifs et non dépendants de subventions. Avec deux grands corporate PPA long-terme au Brésil (64 et 63 MW) et les deux premiers contrats de ce type signés en France avec Boulanger (5 MW) et la SNCF (143 MW), Voltalia est exceptionnellement bien positionné pour capter le potentiel de croissance de ce nouveau marché  » commente Sébastien Clerc, directeur général de Voltalia.

[…]

Voir intégralité de l’article

Au Brésil, le solaire tend vers les 15 €/MWh, record mondial toutes catégories

01/07 – GreenUnivers

La baisse des prix dans les énergies renouvelables se poursuit un peu partout à travers le monde. Un nouveau cap a été franchi au Brésil avec le dernier appel d’offres multi-EnR (solaire, éolien, biomasse, hydroélectricité). Des projets solaires ont été attribués au prix de 67,48 Reals/MWh, soit 15,41 €/MWh. Un record mondial.

Persévérance des développeurs

Ce record de prix est une demi-surprise. Le pays avait déjà enregistré de belles performances en matière de tarif. Certaines étant à mettre sur le compte d’acteurs français à l’instar …

[…]

Voir intégralité de l’article

Du Brésil à la France, mobilisation pour sauver le porte-avions São Paulo

Publié le 01/07/2019 sur MeretMarine.com

L’ex-porte-avions Foch, qui a servi au sein de la flotte française de 1963 à 2000 puis fut transféré au Brésil, va-t-il connaitre une seconde vie comme musée naval ?  C’est la volonté d’une association fondée par des vétérans des forces aériennes et de l’aéronavale brésiliennes, soutenus par d’anciens marins français et de nombreux passionnés des deux côtés de l’Atlantique.

Sistership du Clémenceau (1961-1997), démantelé en 2009 au Royaume-Uni, l’ex-Foch est un bâtiment de 265 mètres de long pour 51 mètres de large au niveau du pont d’envol et un déplacement lège d’environ 24.000 tonnes. Doté de six chaudières et deux groupes turbo-réducteurs, avec une puissance totale de 126.000 cv, le bâtiment pouvait atteindre la vitesse de 32 nœuds. Son équipage était formé par plus de 1000 marins, auxquels s’ajoutaient près de 700 personnels pour le groupe aérien embarqué, qui pouvait être composé d’une quarantaine d’aéronefs.

[…]

Voir intégralité de l’article

Pierre Fabre s’affirme sur le marché brésilien des dermocosmétiques

02/07 – PremiumBeautyNews

Installé depuis un an à Rio de Janeiro, le BIC, Brazilian Innovation Center, des Laboratoires Pierre Fabre, fait déjà référence au sein du groupe pour ses travaux en matière de peaux grasses et de produits solaires. Ce nouveau centre de recherche et innovation doit permettre de consolider la belle implantation des marques du groupe sur le marché des dermocosmétiques au Brésil, au travers de développements conformes aux exigences globales du Laboratoire international, et adaptés aux spécificités locales. Philippe de Carvalho, directeur général de Pierre Fabre Brésil et Anne Laure Gaudry, directrice Recherche et Développement, ont déroulé pour Brazil Beauty News les ambitions du groupe dans ce pays, parmi les trois plus grands marchés au classement de la vente de cosmétiques en pharmacie.

[…]

Voir intégralité de l’article