Voltalia a débuté la construction d’une seconde ligne de transport de l’électricité au Brésil

07/02/19 | Boursier.com

Voltalia a débuté la construction d’une seconde ligne de transport de l’électricité longue de 50 km et d’une tension de 500 kV, en vue de la connexion de nouveaux projets au sein du cluster Serra Branca pour une puissance totale de 2 GW.

Ces infrastructures de connexion sont stratégiquement positionnées dans la zone d’expansion du cluster de Serra Branca.

Elles sont dimensionnées suivant les besoins des projets existants et futurs. Certains sont détenus par Voltalia, comme les centrales de VSM 1 (163 MW) et VSM 2 (128 MW) actuellement en construction, quand d’autres sont vendus à des partenaires comme les 252 MW déjà vendus en 2018 à Actis, un investisseur international actif dans le renouvelable.

Le développement de ces installations de transport de l’électricité a été initié en interne par les équipes de Voltalia, qui s’appuient aussi sur des partenaires locaux pour la phase de construction. Les coûts associés seront partagés entre Voltalia et ses partenaires au sein du cluster qui bénéficieront de la ligne.

[…]

Lire l’intégralité de l’article

 

Brésil : L’enjeu de la réforme des retraites 2019

Publié le 04/02/2019

La réforme des retraites est un des points essentiels du nouveau gouvernement Bolsonaro. Paulo Guedes, ministre de l’Economie, et son équipe travaillent actuellement au projet prévu pour début février au vote du Congrès National.

Un déficit de plus de 267 milliards de reais soit 63 milliards d’euros.

La « previdência social » c’est ainsi que l’on nomme la retraite au Brésil, est gérée par un organisme : « L’INSS » (Instituto Nacional do Seguro Social) par le Gouvernement Fédéral. C’est un système dit de répartition, c’est-à-dire que la génération occupant un emploi paye pour la génération sortie du marché du travail (inactive). Cette institution gouvernementale gère la retraite, les inaptitudes au travail dans les cas de maladie ou d’accident, le maintien du salaire durant la maternité, les pensions de veuvage. Ce système a atteint un déficit public record durant ses dernières années, plus de 267 milliards de reais en 2017 soit 63 millards d’euros, dûs à l’augmentation des bénéficiaires et à l’accroissement de l’espérance de vie des personnes âgées. Michel Temer, ex-Président, avait déjà tenté une réforme mais il n’a pas pu aller jusqu’au bout de son projet. Lors des élections présidentielles ce fut un point très discuté entre les candidats, chacun présentant ses solutions aux problèmes.

[…]

Lire l’intégralité de l’article

 

Brésil: le taux directeur inchangé à 6,5% (Banque centrale)

06/02/2019

Brasilia (awp/afp) – La Banque centrale du Brésil a maintenu mercredi sans surprise son taux directeur à 6,5%, son plancher historique, lors de la première réunion de son comité de politique monétaire depuis l’investiture du président Jair Bolsonaro.

Principal outil de lutte contre l’inflation, le taux directeur se situe à ce niveau depuis le mois de mars 2018, après de nombreuses baisses successives.

La décision de le maintenir à 6,5% pour la septième réunion d’affilée, adoptée à l’unanimité par les membres du comité de politique monétaire (Copom), est conforme aux prévisions des analystes.

Le Copom a souligné dans un communiqué que « la prudence, la sérénité et la persévérance dans les décisions de politique monétaire (…) ont été utiles pour maintenir l’inflation à des niveaux conformes aux objectifs ».

[…]

Lire l’intégralité de l’article